Domino VOLT, trying to turn my light ON…. !

Pour ceux qui ont participé à la CWP Factory Tour à Milan en févier 2019, l’importation initiale des données depuis un tableur Excel leur a semblé familière. Michael Alexander avait lors d’un séminaire sur son travail de recherche présenté un prototype de cette fonction. Sa présentation servait à l’évaluer et à recueillir des suggestions. Il explorait comment la mettre en oeuvre. Qu’en 12 mois cette idée se retrouve dans un produit sur le point d’être lancé est une démonstration impressionnant de la logique insufflée par Richard Jefts à toute l’équipe de développement : créer des fonctions utile, opérationnelles dans des délais serrés et permettant une amélioration constante des produits.

Se pose maintenant la question : à quoi sert Domino Volt ? Comment le mettre en service ?

HCL cible le citoyen développeur. Je dois avouer : je ne le connais pas vraiment. Cela est fort probablement dû au fait que dans mes 30 ans de travail avec Notes j’ai eu majoritairement à faire à des TPE et des PME et de temps en temps avec des grandes entreprises. Et ce citoyen développeur est plutôt actif dans ces dernières. Mais, pour des entreprises comme la nôtre, TRACE Software Industries SA, qui sont actives dans le développement et le consulting Notes, Volt est un produit très intéressant. ET je peux très bien m’imaginer comment des services informatiques de grandes entreprises pourront l’utiliser.